Translate

vendredi 26 octobre 2007

Crème de courges d'hiver à la mousse de lait tchaï





Une fin de semaine au chalet....ahhhhh...OUPS, JE RECOMMENCE Une fin de semaine de FILLES ET SANS ENFANTS au chalet...ohhhhhhhhhhhhhh oui!!! Depuis trois ans, autour du mois d'octobre ou de novembre j'ai une belle invitation d'une amie qui m'invite à son chalet pour toute une fin de semaine où je repose mes oreille des enfant. J'accompagne a chaque fois d'autres de ces copine a qui moi je casse les oreilles tellement je jase!!!! Mais surtout, j'en profite pour leur faire des petits plats qui me tentent mais qui souvent ne passeraient pas bien au menu chez moi....j'en profite pour faire ce que ça me tente de faire comme folleries culinaire, même que je me suis faite une réputation de cuisinière là-bas car avant on emmenait toutes quelque chose pour les différents repas de la fin de semaine mais comme moi j'en emmène toujours trop et que je suis la seule de la gang qui tripe a cuisiner,cette année elles ont commencé a dire: "j'pense qu'on va te payer les ingrédients puis toi tu nous cuisinera toute la fin de semaine les prochaines fois!!!".

Cette année au menu un soir c'était: Potage crémeux de courges d'hiver à la mousse de lait tchaï, salade de bébé épinards aux mandarines et aux noix de grenoble accompagnés d'un pain aux tomates séchées et d'une tartinade de crabe sans oublier les tartelettes aux poire et chocolat avec coulis de caramel au chocolat maison...on ne s'est pas ennuyée quoi!

POUR LA CRÈME
-Une courge spaghetti
-Une courge butternut
-4 oignons moyen (400 grammes)
-1/2 tasse de beurre
-sel et poivre au goût
-Une pincée de cardamone
-1 paquet de ciboulette

POUR LA MOUSSE DE TCHAÏ
-1 tasse de lait
-2 c. à soupe de sucre
-1 c. à soupe bombée de thé tchaï
-2 jaunes d'oeuf
-1c. à thé de fécule de maïs

Faire des trous à l'aide d'une fourchette dans la courge spaghetti puis la mettre au four à 350 degrés F. pendant environ 1heure. Sortir la courge du four, la couper en deux puis enlever les graines au centre. Gratter de haut en bas pour défaire les "spaghettis" de la courge. Si la courge ne se défait pas en long filaments, la remettre au four, elle n'est pas assez cuite. Mettre les filaments dans un bol et réserver pour plus tard.

Éplucher la courge butternut, la vider et la couper en cubes. Émincer les oignons et les faire fondre dans une grande casserole dans le beurre à feu très doux. Ajouter les cubes de butternut et couvrir d'eau. Cuire pendant 30 minutes avec un peu de sel, de poivre et de cardamone. Passe le tout au robot culinaire pour obtenir une texture lisse, ajouter un peu de lait si c'est trop épais. Vérifier l'assaisonnement. POUR LA MOUSSE DE LAIT TCHAÏ Chauffer le lait avec la moitié du sucre. Humecter le thé d'un peu d'eau froide et ajouter au lait chaud. Couvrir et laisser infuser pendant 10 minutes. Passer le lait au tamis. Fouetter les jaunes d'oeufs avec le reste du sucre. Y verser le lait et la fécule délayée dans un tout petit peu de lait froid mélanger . Remettre dans une casserole et cuire à feu moyen jusqu'à ce qu'il y ait un léger

épaississement ( ne pas faire bouillir ). Laisser tiédir et faire mousser au mélangeur ou robot culinaire ou a l'aide d'un petit mousseur a lait.

Faire sauter la les spaghettis de courge réservés dans un peu d'huile d'olive et assaisonner avec la ciboulette finement couper.

Pour servir, mettre un petit monticule de courges spaghetti au centre d'un bol a soupe et couler la crème de courge butternut tout autour. Mettre de un peu de mousse de lait tchaï puis ajouter des brins de ciboulette pour décorer comme sur la photo.

3 commentaires:

Anne-Laure a dit…

On peut réserver une place pour l'année prochaine ?

Tout à l'air délicieux de la soupe au dessert, et quand à l'idée d'un séjour entre copines dans un chalet... Un rêve éveillé..

À bientôt

Anne-Laure

Katia a dit…

Elle est super ta soupe !! :)

Chanceuse, une belle fin de semaine de repos dans un chalet :)

Tasse de thé a dit…

Je te réserverais bien une place car j'ai bien aimé ta compagnie au pique-nique (surtout que tu étais venue avec du bon thé!) mais comme ce n'est pas chez moi...j'avoue que je me sens très privilégiée d'avoir cette invitation chaque année, car mieux encore que le chalet il y a les personnes avec qui je passe du bon temps...et j'en profite pour leur sortir les recette qui me font envie mais qui n'obtiendrais pas la faveur de ma famille...j'aurais peut-être la chance d'y retourner pour skier cet hiver!

Katia, oui elle est super cette soupe, tout comme le livre d'où elle provient qui est entièrement dédié au thé!!! Il faut réaliser chacunes des étapes une a une et ça peut paraître laborieux mais au chalet, on a le temps de prendre le temps de faire les choses et au diable le stress de manger a une heure précise, on mangera quand ce sera prêt...si ça pouvait toujours être ainsi, oh combiens moins stressés nous serions toutes!!!